Faites des économies : choisissez une meilleure assurance de prêt !

L’assurance emprunteur est souscrite simultanément à un prêt, à un prêt immobilier ou à un prêt à la consommation. L’assureur va rembourser tout ou partie du prêt (entre 50 et 100%), en cas d’invalidité, en cas de décès et/ou en cas de perte d’emploi du souscripteur.

Le choix de l’assurance emprunteur

L’emprunteur a 2 possibilités :

  • Souscrire le contrat d’assurance proposé par la banque
  • Opter pour  la délégation d’assurance, c’est-à-dire la souscription d’une assurance emprunteur auprès de l’organisme de son choix avec éventuellement l’aide d’un courtier. Dans ce cas, le contrat choisi doit avoir un niveau de garantie équivalent à celui du contrat proposé par la banque.

A noter : l’assurance du prêt immobilier n’est pas obligatoire légalement mais elle est systématiquement exigée par la banque.

La mise en concurrence des banques et des compagnies d’assurance sur la garantie emprunteur

Plusieurs mesures legislatives ont permis d’assouplir les règles en matière de souscription et de résiliation de l’assurance empunteur :

  • La loi Lagarde de 2010 a autorisé la délégation d’assurance pour les prêts immobiliers.
  • Cette loi a été renforcée en 2014 par l’amendement Hamon permettant de changer d’assureur emprunteur pendant l’année suivant la souscription, avec un préavis de 15 jours.
  • L’amendement Bourquin  offre la possibilité de résilier son assurance emprunteur à chaque échéance annuelle en respectant un préavis de 2 mois. L’objectif de cet amendement est de faire jouer la concurrence entre les différents assureurs, pendant toute la durée du prêt.
  • Un amendement à la loi ASAP, Action et Simplification de l’Action Publique, voté par la majorité des députés en octobre 2020 prévoyait la possibilité de résilier son contrat d’assurance emprunteur à tout moment (résiliation infra-annuelle comme c’est le cas désormais pour l’assurance santé). Mais cet amendement a été retiré de la version définitive. A la place, le législateur instaure un devoir d’information plus important à partir de mars 2021. En effet, les assureurs et les banquiers devront chaque année avertir les futurs acquéreurs de leur droit à la résiliation annuelle et de ses modalités.

Pourquoi comparer les assurances emprunteur en 2021

Dans son bilan établi en novembre 2020, le Comité Consultatif du Secteur Financier (CCSF) constate que le contrat d’assurance emprunteur alternatif ne représente que 25% des souscriptions. Pourtant, les consommateurs ne doivent pas hésiter à changer d’assurance pour leur emprunt. En effet, des économies importantes peuvent être réalisées, en optant pour la délégation d’assurance. Ces économies atteignent ainsi 10 000€ en moyenne pour un couple. A ce sujet, il faut noter que l’assurance emprunteur a un poids non négligeable dans la mensualité, puisqu’elle peut représenter jusqu’à 1/3 du coût total du crédit.

A savoir : l’âge de l’emprunteur et son état de santé, le montant de l’emprunt, les garanties choisies influent le coût de l’assurance de prêt immobilier. Or, l’appréciation du risque diffère, selon les bancassureurs et selon les assureurs d’où l’importance d’effectuer des comparaisons.

Le marché de l’assurance emprunteur en 2021

Plus de 70 contrats d’assurance prêt sont proposés en France. Faire appel à un courtier est donc une aide précieuse, pour bien comparer les différentes offres et trouver les mêmes garanties que celle proposées par la banque émettant le prêt.

En effet, dans le cas contraire, cette dernière peut s’opposer au changement de contrat. Pour vérifier l’équivalence de garanties, l’emprunteur peut s’appuyer sur la Fiche Standardisée d’Information (FSI) et la fiche personnalisée, 2 fiches remises obligatoirement par la banque à la souscription du prêt.

A savoir : les assurances externes aux banques proposent souvent des tarifs plus compétitifs, car leurs marges sont plus faibles.

 

Pour toute reprise à la concurrence d’un contrat <à 5 ans d’ancienneté < à 500 000 € et < à 50 ans (du ou des souscripteurs) :

Des solutions :

  • fumeur/non fumeur
  • En fonction de l’emploi (à risque)
  • Certains contrats sans exclusion sportive

Comparer nos solutions en ligne !