Le contrat de prévoyance entreprise a pour objectif de compléter les indemnités du régime obligatoire, lorsque le salarié ne peut plus travailler de manière temporaire ou définitive.

Les garanties du contrat de prévoyance entreprise

Les principales garanties d’un contrat de prévoyance entreprise sont :

  • La garantie incapacité de travail. En cas d’arrêt de travail, les indemnités prévues au contrat viennent compléter les indemnités journalières de la sécurité sociale, afin de compenser partiellement ou totalement la perte de revenus.
  • La garantie décès. Un capital ou une rente est versé au(x) bénéficiaire(s) désigné(s) par le salarié.
  • La garantie invalidité. En cas d’invalidité, une rente est versée afin de compenser partiellement ou totalement la perte de revenus.

A savoir : une majoration de la rente peut être prévue par le contrat, en cas d’accident du travail.

La mise en place du contrat prévoyance entreprise

La mise en place de la prévoyance collective est facultative et se fait par référendum ou sur décision unilatérale de l’employeur (acte juridique de l’employeur). Cette mise en place peut être aussi imposée par un accord de branche ou une convention collective. Dans cas, un minimum de niveau de garantie est souvent exigé. En revanche, l’accord de branche ne peut pas imposer de souscrire le contrat de prévoyance chez un assureur désigné. En effet, en 2013, le Conseil Constitutionnel a déclaré illégales les clauses de désignation. Les clauses de recommandation d’un ou plusieurs assureurs restent, quant à elles, autorisées.

Au niveau de l’entreprise, la mise en place du contrat groupe se fait par référendum ou par décision unilatérale du chef d’entreprise.

A noter : la mise en place d’un contrat prévoyance par l’entreprise est un outil de fidélisation des salariés et de dialogue social. Les tarifs à garanties égales d’un contrat groupe sont moindres que ceux d’un contrat prévoyance individuel. Un courtier peut aider le chef d’entreprise à choisir le contrat avec le meilleur rapport garantie-tarif.

Les salariés bénéficiant du contrat prévoyance groupe

Les garanties prévoyance peuvent bénéficier à l’ensemble des salariés de l’entreprise ou uniquement à certaines catégories, à condition que la définition des bénéficiaires soit objective, cadres – non cadres par exemple.
De son côté, l’assureur peut faire remplir un questionnaire médical, une pratique courante pour les entreprises de moins de 5 salariés. Mais s’il accepte le risque, il n’a pas la possibilité d’exclure un salarié pour motif médical. Il peut simplement ajuster sa politique tarifaire et répercuter une éventuelle majoration à l’ensemble des salariés. Le risque est ainsi mutualisé.

A savoir : l’assureur de la prévoyance collective ne peut pas exclure les conséquences d’une pathologie survenue antérieurement à la prise d’effet du contrat.

Les avantages fiscaux pour l’entreprise et le salarié

Les cotisation patronales sont déductibles du résultat de l’entreprise. De plus, ces cotisations sont exonérées de charges sociales, en fonction d’un plafond annuel fixé par salarié. Les salariés devant obligatoirement souscrire à un contrat prévoyance peuvent déduire une partie de leurs contributions prévoyances de leur revenu imposable.

Comment mettre en place un contrat de prévoyance pour les salariés de mon entreprise ?

Gagnez du temps, obtenez toutes les réponses à vos questions : demandez votre étude gratuite à notre expert en assurance collective. Complétez ce formulaire pour recevoir des devis personnalisés et profiter de conseils personnalisés.