Artisans, commerçants, profession libérale

Qu’en est-il de votre prévoyance ?

 

Le plus souvent vous souscrivez une prévoyance en cas d’arrêt de travail, d’invalidité et de décès. Les contrats de prévoyance prévoient cependant diverses options qui peuvent couvrir votre famille ou renforcer vos garanties de base.

 

Le contexte actuel vous amène à devenir plus prudent et à anticiper. Sachez que votre arrêt de travail sera au maximum de 1095 jours soit 3 ans. Ensuite vous passerez en invalidité 1ère, 2ème ou 3ème catégorie jusqu’à la retraite.

 

La prévoyance est une protection à mettre en place lorsque vous êtes en bonne santé. Quand des soucis de santé apparaissent il est plus difficile à mettre en place et votre pathologie sera sûrement exclue ou majorée dans certains cas. N’oubliez pas que la prévoyance se met en place suite à un questionnaire simplifié ou complet et qu’une fausse déclaration aboutit à une annulation de contrat.

 

Plusieurs options s’offriront à vous en fonction de vos besoins et de votre situation personnelle Une différenciation de prix s’opère aussi, fumeurs/non-fumeurs, ratio poids/taille.En fonction des contrats vous aurez une couverture possible pour des sports à risque.

 

Les prestations en arrêt de travail

 

Vous pouvez choisir en fonction des assureurs le nombre de jour de carence maladie, hospitalisation et accident. Plus elle est courte plus le coût est élevé. L’assureur complète votre régime de base jusqu’à la rémunération que vous avez défini. Attention, certaines professions n’ont pas de couverture du régime de base pendant les 1095 jours d’arrêt, tel que les architectes, les professions conseils, mais aussi les officiers ministériels, alors l’assureur couvre toute la rémunération pour la période d’arrêt courte et longue durée.

 

Information en cas d’invalidité

 

1/ Si votre contrat a un calcul de l’invalidité professionnelle alors vous serez indemnisé en fonction du pourcentage d’invalidité lié à votre profession. Seules les professions réglementées peuvent avoir un barème professionnel. Ce sont les suivantes : médicales, paramédicales, avocats, expert-comptable, officier ministériel, conseils, géomètre, architecte.

 

2/ Si votre contrat a un calcul de l’invalidité avec un barème croisé entre l’invalidé fonctionnelle et d’invalidité professionnelle, le mode d’indemnisation sera un pourcentage ducroisement de ces deux barèmes.

 

Ce mode de calcul donne une indemnisation inférieure au barème professionnel, mais seul les professions réglementées peuvent avoir un barèmeprofessionnel. Ces professions sont les suivantes : médicales, paramédicales, avocats, expert-comptable, officier ministériel, conseils, géomètre, architecte.

 

Pour que vous soyez serein et afin que vous puissiez vous concentrer sur votre activité…

 

Rencontrons-nous.