Diminution des remboursements et augmentation des honoraires médicaux rendent quasiment obligatoire la souscription d’une mutuelle santé. Mais comment choisir sa mutuelle ? La question est d’autant plus importante, que désormais la résiliation infra-annuelle est autorisée.

Définissez vos besoins en termes de dépense de santé

En fonction de votre âge et de vos besoins spécifiques (soins dentaires, lunettes…), définissez le niveau de couverture dont vous avez besoin. Il est, en effet, inutile de prendre un niveau de garantie supérieur uniquement par sécurité. En effet, le tarif d’une mutuelle peut varier du simple au triple, selon ses garanties.

Evaluez les services complémentaires de la mutuelle santé

Chaque contrat santé propose des services particuliers, comme le tiers payant ou l’assistance en cas d’hospitalisation, tel le paiement d’une chambre particulière ou la garde d’enfant.
Par ailleurs, certaines mutuelles prennent en charge, souvent sous forme de forfait annuel, des médecines douces non remboursées, comme l’acupuncture, l’homéopathie (depuis janvier 2021), l’ostéopathie etc.

Vérifiez les niveaux de remboursement

Les niveaux de remboursement peuvent être exprimés en euros, en pourcentage du tarif de base de la sécurité sociale ou en forfait annuel.
Lors de vos comparaisons, gardez à l’esprit que les optiques (lentilles, lunettes) et les soins dentaires (orthodontie, prothèses…) sont très mal remboursés par la sécurité sociale. Et faire appel à un courtier va vous permettre d’effectuer des comparaisons de bonnes mutuelles plus facilement.

Comprendre les différents modes de remboursement d’une mutuelle santé

Pour bien comparer des contrats santé, il est important de comprendre comment sont remboursés les soins santé :

  • Le remboursement sur Frais Réels (FR). Le remboursement des frais est intégral, dans la limite d’un plafond (plafond annuel, plafond par acte) mentionné au contrat.
  • Le remboursement en pourcentage du remboursement Sécurité Sociale (remboursement SS). Ainsi, pour une consultation chez un médecin généraliste, le tarif de base est de 25 €. Le remboursement SS est de 70% soit 17,50 €. Ainsi, une mutuelle remboursant 200% du remboursement SS rembourserait jusqu’à 35 €.
  • Le remboursement sur la base du Tarif de Convention (TC). Le calcul de la mutuelle prend comme base le tarif de convention moins le remboursement de la Sécurité Sociale, et lui applique un pourcentage souvent compris entre 100 et 300 %. Ainsi pour une consultation à 25 €. Si la mutuelle vous rembourse 200 % du TC, elle va rembourser au maximum 50 € (2 x 25 €) – 17,50 € (la prise en charge SS), soit 32,50 €.
  • Le remboursement au forfait. Ce remboursement concerne souvent les prothèses auditives et les lunettes, des soins susceptibles d’entrer désormais dans le cadre du dispositif reste à charge 0.
  • Le Remboursement en pourcentage du Plafond Mensuel de la Sécurité Sociale (PMSS). Le PMSS 2021 est fixé à 3428 €. Si la mutuelle rembourse 10 % du PMSS, cela correspond donc à 342,80 €.

Quelques mots sur la résiliation infra-annuelle

Depuis le 1er décembre 2020 et en application d’une loi du 14 juillet 2019, les assurés ont le droit de résilier sans frais leur contrat d’assurance santé après 1 an d’engagement. Cette possibilité concerne les complémentaires santé au sens strict et celles visant à couvrir les risques liés à la santé et comprenant d’autres garanties limitativement énumérés : risques décès, incapacité de travail ou invalidité, garanties d’assistance, de protection juridique, de responsabilité civile, de nuptialité-natalité ou d’indemnités en cas d’hospitalisation.

Cette possibilité concerne aussi bien les contrats souscrits à titre individuel que les contrats d’entreprise. La résiliation infra-annuelle n’est alors autorisée que pour l’ensemble du contrat groupe et non pour une adhésion individuelle.

Cette faculté de résiliation infra-annuelle doit inciter les assurés à comparer régulièrement les mutuelles et assurance santé.